NFS-Mania.com | Need for Speed : Rivals, Most Wanted, World, The Run, Shift 2 Unleashed, Hot Pursuit, Carbon
Preview Gamescom 2012

Logo Need For Speed Most Wanted (Criterion)


Une fois de plus nous sommes allés à la Gamescom à Cologne pour tester le dernier opus de la série Need for Speed. Nous nous remercions d'ailleurs chaleureusement auprès d'EA France qui nous a invités ainsi que le Community Network pour l'organisation.
Ceci ne nous empêche pas de fournir un maximum d'informations sur le jeu que ce soit positif ou bien négatif. Nous avons vu peu de choses et beaucoup en même temps, ceci ne constitue donc pas une preview d'un jeu qui n'est pas encore dans sa version finale, certaines constatations ou remarques pourraient donc changer une fois le jeu sorti. Bonne lecture.

Gamescom 2012 entrée Gamescom 2012 entrée nord
Gameplay

Voitures sur le stand Need for Speed On va commencer par le grand changement opéré dans le changement/choix des voitures. Dans la ville il y a plusieurs types de points ou zones d'intérêts, parmi ceux-ci se trouve des emplacements où vous pouvez voler une voiture. En plus de vous inciter à explorer la ville, vous pouvez changer de voiture relativement facilement sans devoir passer par un menu. Certains regrettent déjà que l'on est accès à toutes les voitures dès le début, mais les développeurs se sont posé la question; pourquoi est-ce que l'on ne pourrait pas avoir toutes les voitures dès le début? Il s'est avéré qu'il ne s'agissait que d'une question de convention et que finalement rien ne s'opposait à donner au joueur toutes les voitures dès le début. Cela dit, il faudra trouver les voitures dans la ville et on ne sait pas non plus si toute la ville sera débloquée dès le début (en tout cas le sujet n'a pas été abordé).

La volonté de Criterion de réduire au maximum le nombre de menu ou écran de chargement se traduit concrètement dans le mode multijoueurs qui jouit d'une liberté très appréciable. Il y a cependant des menus, ne vous y trompez pas, mais c'est beaucoup moins cassant que par le passé.

Exemple de menu dans Most Wanted En ce qui concerne le comportement de la voiture, on a de bonnes sensations (au Pad en tout cas). La prise en main est vraiment immédiate, on sent aussi la différence de maniabilité entre les voitures. On peut enfin drifter d'une façon qui parait naturelle. À basse vitesse la voiture est vraiment maniable, rien avoir avec Hot Pursuit, cependant à haute vitesse, on retrouve un peu la même maniabilité de ce dernier (sans pour autant avoir cette particularité de devoir freiner pour lancer un drift).

Bon point également, la sensibilité des Takedown a été notablement réduite, vous vous rappelez probablement de la 1ère vidéo de l'E3 ou la moindre touchette faisait partir votre adversaire dans un vol plané tout ce qui avait de plus fantaisiste. C'est du passé. Par contre, après s'être fait mis hors service par un adversaire, le replacement est un peu trop long et finira par vous agacer si vous détruisez votre voiture à répétition.

Customisation

Porsche 918 et Pagani Huayra Comme déjà mentionné en termes de customisation il n'y a pas grand-chose au niveau visuel, on peut compter sur un kit, mais plus n'est pour le moment qu'une spéculation. Du côté des performances des améliorations peuvent être installées pour le châssis, la nitro, le moteur et les pneus. Notez que la carrosserie (donc le kit) compte également comme une amélioration, ce qui veut dire qu'il aura une influence sur le comportement. Contrairement aux voitures, ces améliorations ou « mods » se gagnent en participant à des courses. On sait également qu'il y aura différents types de mods qui influenceront différemment la voiture (par exemple, une amélioration pour la nitro qui allonge la durée d'utilisation ou au contraire qui augmente la puissance).

Mais quoi qu'il en soit, il n'y aura pas de customisation au sens des précédents Need for Speed (poste Hot Pursuite). [Pour les fans d'Underground la sortie c'est 3 fois à gauche puis vous prenez l'escalier pour aller au sous-sol.]

La ville / ambiance.

Comme déjà mentionné, la ville nommée Fairhaven est plus grande que celle de Burnout Paradise, mais c'est le seul point de référence. Il est difficile de se faire une réelle idée de la taille de la carte étant donné que la démo de la Gamescom était limitée à la partie centrale de la carte, d'autres zones sont restées inaccessibles notamment une partie plus champêtre que l'on a pu apercevoir par-ci par-là dans des extraits.

Porsche 918 de nuit La ville recèle beaucoup d'endroits plus ou moins cachés qui attirent votre intérêt. En effet, outre les lieux qui vous permettent de changer de voiture, il y a les panneaux publicitaires à détruire, des zones de « cooldown » qui seront utiles pendant les poursuites, des stations-services pour réparer votre voiture, des grillages à détruire, des sauts et des radars. Bref, vous avez de quoi vous occuper en dehors des courses. Malgré tout ça, et une fois de plus, la ville donne une impression de ville morte comme c'est le cas dans la plupart des jeux de voiture avec carte ouverte. Le trafic est insipide et clairsemé, pas de piéton, aucune scène de la vie quotidienne qui donnerait un peu de vie, la ville est mieux exploitée d'un Most Wanted/Carbon/Undercover, mais il y a encore du boulot pour arriver au niveau que propose Midnight Club par exemple.

Même si pour le moment on ne l'a que très peu vu, il y aura bien une gestion complète de la météo comme dans Hot Pursuit. Les joueurs insistant souvent et à juste titre sur l'importance de la météo. Même si le comportement de la voiture ne change pas forcément, le changement des conditions climatiques ajoute une variété bienvenue.

Mode online

Gameplay Le mode online était la partie importante qu'EA voulait présenter à la Gamescom. On ne vous cache pas que les problèmes techniques liés à ce mode sont encore nombreux, il nous a fallu attendre une bonne heure avant de pouvoir profité d'une démo en bonne et due forme. Mais le fun était là, nous avons participé à une session de jeu multiple qui passe d'une course d'un point A à un point B à un concours de vitesse radar, longueur de saut en mode coopératif, course en équipe, drift le plus long, etc. Les développeurs ont été très inventifs de ce côté-là, on est impatient de voir des modes mettant en scène la police.

Les courses sont libres, c’est-à-dire que vous devez regarder la carte pour vous repérer afin de prendre la bonne route, vous pouvez également prendre une route parallèle si vous le souhaitez, mais cela implique déjà de bien connaitre la ville. Si vous vous éloignez trop, la course sera considérée comme abandonnée.

Lamborghini Aventador En ligne vous serez dans une composition classique à 8 joueurs dans une partie. Au niveau des serveurs la particularité c'est qu'il n'y en a pas, du moins en théorie. Les parties sont basées sur un système de P2P, les PC sont donc connectés entre eux sans l'intermédiaire d'un serveur. Cependant si le firewall ne laisse pas passer ce genre de connexion il y a tout de même des serveurs relais qui éviteront les mauvaises surprises aux joueurs. Pour notre part, c'est la première fois que nous entendons parler de P2P pour le mode multijoueurs, à notre connaissance, les précédents Need for Speed n'utilisaient pas cette technique. D'après leurs tests, ils sont obtenus de très bons résultats, on verra en pratique.

Police

Les forces de l'ordre troubleront de nouveau vos courses. Par rapport à Hot Pursuit il ne faut pas s'attendre à beaucoup de changement, on retrouve la même mécanique de jeu. Des adaptations au niveau de l'IA ont été apportées, notamment pour prendre en compte le monde libre. En effet, la police vous pourchassera où que vous alliez et si elle ne peut pas accéder à un endroit en particulier elle attendra ce qui empêchera que la poursuite se termine.

Stand Gamescom - Porsche 911 - Aston Martin DBS - Dodge Charger police On devrait retrouver la même mécanique que dans Hot Pursuit, c'est-à-dire des armes pour les poursuites. En tout cas le système de herses (lancé depuis une voiture) est toujours présent ce qui nous laisse croire que les acquis de Hot Pursuit seront conservés.

Contrairement au premier Most Wanted, les « stops poursuites » ne semblent plus être de la partie, cependant les zones qui font baisser votre niveau de recherche (cooldown zone) sont toujours d'actualité.

Détail amusant, lorsque vous vous faites arrêter vous perdez votre voiture et vous repartez en Nissan Versa. On ne sait pas s'il y a d'autres sanctions, mais étant donné que vous pouvez très facilement retrouver une nouvelle voiture il n'y a pas vraiment un gros facteur punitif.

On peut encore relever qu'il y aura 6 niveaux de recherche. De quoi occuper les passionnés de poursuite.

Mode histoire

Chevrolet Corvette ZR1 Évidemment pas beaucoup de communication là-dessus pour le moment. Essentiellement parce que Criterion ne met l'accent que sur les points forts du jeu. On sait qu'il y aura 10 voitures « Most Wanted » qu'on ne pourra acquérir qu'en défiant un membre de la « liste noire » (pour autant que ça s'appelle encore comme ça). Il est question de personnages qui représentent la police (Cross?), ce qui pourrait donc avoir une influence sur l'histoire, tout comme les membres de la liste noire. Mais une fois de plus, même si quelques cinématiques sont probables, rien n'a été confirmé à ce sujet.

On notera encore que ce mode « histoire » est complètement optionnel. Vous pouvez très bien jouer sans affronter la liste noire.

Technique

Techniquement on ne peut pas dire que Most Wanted présente une révolution. On se demande même si l'on peut parler d'évolution du moteur. C'est peut-être un peu fort, mais il faut avouer que l'on reste très proche d'un Hot Pursuit. Bien qu'il ne s'agisse pas d'une version finale, on s'étonne parfois sur la qualité de certaines textures qui laissent à désirer. Il n'en reste pas moins que le jeu est relativement beau, surtout sur PC.
La version console souffre en effet d'un aliasing prononcé, la distance à laquelle se trouve le joueur de l'écran dans ce genre de salon aggrave bien évidemment ce constat.

Caterham R500 L'avantage d'utiliser un moteur testé et éprouvé fait que nous n'avons pas constaté trop de bugs et la fluidité du jeu est irréprochable. Vous en conviendrez, la fluidité est un élément essentiel pour un jeu de voiture et Criterion prouve une fois de plus que c'est un sujet qui leur tient à coeur.

À relever également le cumul de vos "Speed Points" si vous jouez sur différentes plateformes. Ce système nommé CloudCompete vous permet par exemple de jouer sur votre console Vita et accumuler des points sur PS3. Malgré le côté encore vague de l'annonce (on ne sait pas si la progression évolue également ou si ce cumul est vraiment important dans la progression), on peut espérer plus d'interactivité entre les plateformes. On rappellera que Criterion voulait déjà faire une interaction complète avec Autolog entre PS3 et Xbox, mais s'est heurté à l'opposition de Microsoft et Sony qui ne voulaient pas de ce genre de lien entre leur console.

La version mobile

Concernant la version Vita, nous avons pu voir une très brève démonstration. Ce qui saute aux yeux c'est vraiment l'impression d'avoir la version console dans les mains. La qualité graphique est vraiment impressionnante pour un appareil si petit. La version Vita sera quasiment identique à la version PS3. La seule grosse différence se trouve dans le mode multijoueurs qui est limité à 4 joueurs contre 8 pour la version console de salon.

Nous avons pu également mettre la main sur la version iPad. Les commandes sont simples, on penche la tablette de droit à gauche pour tourner, il y a une zone sur l'écran pour activer le freinage et une zone pour activer la nitro. L'accélération est constante et automatique, ce qui est assez perturbant. L'activation de la nitro n'est pas très pratique puisque positionné en haut de l'écran et il faut faire un mouvement de bas en haut pour l'activer.
Graphiquement on retrouve les mêmes qualités que les précédents NFS, le résultat est correct, mais ne nous a pas enthousiasmés plus que ça.

Most Wanted 2 ?

Mercedes-Benz SLS Vous vous posez peut-être la question pourquoi le nom « Most Wanted » et, par extension, pourquoi « Hot Pursuit » et non pas un autre nom qui éviterait la confusion avec l'histoire du jeu. C'était une des questions brulantes que nous aurions aimé poser à un développeur (même il n'y peut probablement pas grand-chose). La vérité est comme souvent dans les subtilités du marketing. Mais quoi qu'il en soit, nous déplorons ce choix qui d'une manière ou d'une autre entraine la confusion et qui pousse tout le monde à préciser à chaque fois « 2012 » ou « par Criterion ». Sans parler des problèmes de recherche que cela occasionne lorsque l'on veut trouver une information sur un vieux jeu.

Mais alors en dehors du « 2 » qui lui manque, est-ce vraiment un Most Wanted?
Ce qu'il y a :
  • un monde ouvert
  • la police
  • Une liste noire avec 10 pilotes à battre
  • Des modes variés
Ce qu'il n'y a pas:
  • Mode histoire au premier plan
  • Gameplay semblable au 1er
  • Customisations
  • Des stops poursuites
Lamborghini Aventador Le gros reproche fait par les joueurs jusqu'ici c'est le mélange des genres. Même si ne pas appeler ce jeu Most Wanted serait bizarre, ça l'est tout autant de le nommer ainsi. Il est en effet impossible de ne pas penser à Burnout, même si finalement on retrouve que les Takedown et la destruction des panneaux. Le reproche fait n'est pas non plus que Burnout était mauvais, au contraire. Mais c'est un peu comme mélanger un hamburger avec de la glace, on aime les deux, mais pas en même temps.

Ce sujet à lui tout seul pourrait faire l'objet d'un article, mais pour faire simple il est comme toujours difficile de contenter tout le monde dans le monde du jeu vidéo. Ceci dit, à la vue de ce qui nous a été montré à la Gamescom nous ne doutons pas que ce sera un bon jeu, la question c'est de savoir avec quel état d'esprit et quelle attente le joueur abordera le jeu. Ceux qui s'attendront à une suite de Most Wanted seront déçus et ceux qui s'attendent à un Burnout également.

Divers et mot de la fin

Comme souvent dans les démos présentées dans les salons le niveau de difficulté de l'intelligence artificielle était au plus bas. On retrouve dans ce cas un système de « catch up » qui vous permet de finir premier dans pratiquement toutes les circonstances pour peu que vous ayez déjà eu, une fois dans votre vie, une manette entre les mains. Le niveau de difficulté est bien évidemment modifiable.


Vue d'ensemble du stand Need for Speed Alors que dire de ce nouveau Most Wanted? Vous aurez compris qu'avec ce jeu nous naviguons en eaux troubles. Le positionnement du jeu est délicat par rapport à l'attente des joueurs et nous craignions que beaucoup soient déçus en découvrant un jeu auquel il ne s'attendait pas.
Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que le jeu s'annonce tout de même très bon. Car si l'on fait abstraction de ce que le jeu devrait ou ne devrait pas être, le gameplay est bon, la maniabilité de la voiture agréable et le mode multijoueurs est fun. Au final c'est bien ce qu'on demande à un jeu en 2012 ?

Most Wanted sortira le 30 octobre aux US le 2 novembre en Europe sur PC, PS3, Xbox360, Vita et les plateformes mobiles : iPad, iPhone…



Page vue 18739 fois Dernière mise à jour : 10/09/2012